La docteur en éthologie Sarah Jeannin évoque sur “Public Sénat” l’opposition de Simone Veil à la corrida !

Sur une chaîne parlementaire, la docteur en éthologie Sarah Jeannin cite Simone Veil qui s’était opposée publiquement à la corrida.

Au lendemain d’une PPL pour l’abolition de la corrida déposée le 20 septembre dernier, rappeler sur “Public Sénat” que Simone Veil, très respectée sur tous les bancs de l’Hémicycle, avait dénoncé cette pratique cruelle est particulièrement important. Le symbole est très fort ! Cette chaîne de télévision très regardée par les parlementaires est là pour que l’on s’en souvienne…

Encore merci, Sarah Jeannin ! 

HISTORIQUE ! En cette année où une PPL pour l’abolition de la corrida a été déposée, deux films aux images terribles font leur entrée dans Wikipédia

HISTORIQUE ! En cette année où une PPL pour l’abolition de la corrida a été déposée, deux films aux images terribles font leur entrée dans Wikipédia : “Alinéa 3” réalisé par le cinéaste Jérôme Lescure et “Juste pour le plaisir” réalisé par Thierry Hély, président de la FLAC.

Deux films à visionner absolument afin de découvrir l’ampleur de la cruauté de cette pratique indigne et dégradante !

Voir la section “Cinéma anti-corrida” dans l’article “Corrida au cinéma

Cinéma anti-corrida

Les militants anti-corrida réalisent depuis les années 2000 des films afin de dénoncer la pratique de la tauromachie. En 2000, Thierry Hély réalise le court-métrage documentaire Juste pour le plaisir qui propose de montrer la violence d’une corrida via une caméra-caché. Ce film est diffusé, à l’occasion du Festival de Cannes, par le Collectif anti-corrida de Fréjus et la Fédération des luttes pour l’abolition des corridas à l’Hôtel Cannes-Palace les 16 et 22 mai 2002. D’autres projections ont lieu, notamment à l’Université libre de Bruxelles lors d’une session extraordinaire du tribunal international des droits de l’animal contre l’organisation des corridas en Europe organisée par la Fondation Franz Weber.

En 2004, sort le court-métrage Alinéa 3 réalisé par Jérôme Lescure tournées dans cinq arènes de sud de la France : Châteaurenard, Nîmes, Arles, Rieumes et Saint-Gilles. Ce film montre des images inédites d’afeitado, puis met en évidence les trois actes de la corrida : tercio de pique, tercio de banderilles et tercio de mort. Il dénonce l’alinéa 3 de l’article 521-1 du Code Pénal ainsi que les articles R 654-1 et R 655-1, introduisant une tolérance en faveur de la pratique de la tauromachie lorsque “une tradition locale ininterrompue peut être invoquée”.

Non, Cro-Magnon et Néandertal ne sont pas les premiers toreros !

Voilà, dans leur délire, ce que prétendent certains taurins afin de légitimer l’antériorité de la corrida.  Suite à un article de la FLAC paru dans le mensuel BIOCONTACT, numéro 325 juillet/août 2021, où il est question, entre autres, de l’appropriation intellectuelle de LASCAUX par les aficionados, le directeur de l’exposition sur LASCAUX, de formation scientifique, Olivier RETOUT, réagit sur les réseaux sociaux professionnels avec cette phrase percutante : 

“Il n’y a aucun lien entre Lascaux et la tauromachie, Cro-Magnon, à l’évidence, vivait en harmonie avec la nature ! ! !”.

Merci Olivier RETOUT !

Petit rappel : https ://flac-anticorrida.org/tolle-contre-lappropriation-de-lascaux-par-la-corrida/

Exposition “L’autre réalité de la corrida” du 5 au 10 février 2020 à Villeneuve-lès-Avignon (30)

La prochaine édition de l’exposition itinérante “L’autre réalité de la corrida” organisée par la FLAC avec la participation active de No Corrida se tiendra du 5 au 10 février 2020 dans le Gard à Villeneuve-lès-Avignon, à une trentaine de kilomètres de Nîmes. Particularité de cette commune qui nous a séduits, son maire, Jean-Marc Roubaud affiche ouvertement son engagement anticorrida depuis longtemps.

Malgré les pressions de son puissant voisin, Nîmes, cela ne l’a pas empêché, à chaque municipale, d’être réélu de manière magistrale. Comme quoi, être anticorrida dans le Gard, département où se trouve l’une des toutes premières villes tauromachiques de France, ne fait pas perdre des voix, bien au contraire.

D’ailleurs, le maire a récemment signé le manifeste de la FLAC contre l’accès des mineurs aux corridas, rejoignant ainsi les rangs de ceux qui soutiennent l’initiative législative de Samantha Cazebonne en ce sens.

L’exposition, qui s’est déjà tenue à Bordeaux et à Béziers, ouvrira ses portes du 5 au 10 février 2020, salle F. Martin, allée Pierre-Louis Loisil, Villeneuve-lès-Avignon. Un vernissage en présence de nombreuses personnalités aura lieu le 8 février à 19 h. Un buffet le clôturera. L’entrée est libre et gratuite.

L’autre réalité de la corrida…

La FLAC présentera un autre visage de cette pratique si controversée et en plein déclin. Nous dénoncerons, entre autres, les dangers que représente pour les enfants cette violence sanglante bien réelle et non virtuelle. Autre controverse : de grands préhistoriens réfutent l’appropriation intellectuelle de Lascaux par la corrida. “Lascaux, c’est la vie, la corrida, c’est la mort” (Norbert Aujoulat, spécialiste de Lascaux). Avec de la documentation scientifique rigoureuse, des visuels percutants et des œuvres artistiques, la FLAC rétablira certaines vérités bien dissimulées…

Du 5 au 10 février 2020, salle F. Martin, allée Pierre-Louis Loisil, Villeneuve-lès-Avignon.
Vernissage le 8 février 2020 à partir de 19 h en présence de nombreuses personnalités.
Un buffet clôturera le vernissage
Entrée libre et gratuite.
VENEZ NOMBREUX !

Louis Schweitzer, Président de la LFDA et ancien Président du groupe Renault, signe le manifeste de la FLAC

Le 30 janvier 2019, lors d’un colloque organisé à Paris par CAP, le Président de la LFDA et ancien Président du groupe Renault Louis Schweitzer signe le manifeste de la FLAC demandant l’interdiction des moins de 16 ans dans les arènes lors de corridas et à terme, leur abolition.

C’est une signature de poids !

Un grand merci, Monsieur Louis Schweitzer.