Deux PPL d’interdiction aux mineurs, une troisième en préparation

Après l’échec d’Aymeric Caron en novembre 2022, ce sont pas moins de trois PPL qui veulent viser l’interdiction d’accès aux corridas pour les mineurs : deux qui viennent d’être déposées au Sénat (Arnaud Bazin, LR et Samantha Cazebonne, Rassemblement des Démocrates Progressistes et Indépendants) et une en projet à l’Assemblée (Corinne Vignon, Renaissance). Notons que ces trois parlementaires sont signataires du manifeste de la FLAC.

Ces initiatives rejoignent l’analyse que nous avions faite en août 2022 sur notre site. Preuve a été faite, une fois encore, que toute tentative frontale de proposition de loi d’abolition court des risques énormes d’aller droit au mur, soit parce qu’elle n’arrive même pas en séance plénière, comme cela a été le cas la plupart du temps depuis le début des années 2000, soit parce qu’elle est victime le jour du débat dans l’Hémicycle d’une obstruction systématique où quelques députés seulement peuvent totalement emboliser le processus de vote au point de le rendre impossible dans le cadre d’une niche parlementaire, comme on l’a vu le 24 novembre 2022. Pour contourner cet écueil majeur, la nécessité d’imaginer de nouvelles stratégies législatives s’imposent, ce qui reste à être défini clairement.

Nous espérons fortement qu’une proposition de loi visant à protéger les mineurs des violences recevra un accueil bien plus consensuel auprès des parlementaires des deux chambres.

Voici à titre d’exemple le texte de la PPL enregistrée par Samantha Cazebonne, telle qu’elle figure sur le site du Sénat :

N° 240
SÉNAT

SESSION ORDINAIRE DE 2022-2023

Enregistré à la Présidence du Sénat le 13 janvier 2023

PROPOSITION DE LOI

visant à protéger les mineurs de l’exposition à la violence exercée sur les animaux y compris en contexte de tradition,

présentée
Par Mme Samantha CAZEBONNE,
Sénatrice

(Envoyée à la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d’administration générale, sous réserve de la constitution éventuelle d’une commission spéciale dans les conditions prévues par le Règlement.)

Proposition de loi visant à protéger les mineurs de l’exposition à la violence exercée sur les animaux y compris en contexte de tradition

Article unique

  1. L’article 521-1 du code pénal est complété par un alinéa ainsi rédigé :
  2. « Le onzième alinéa ne fait obstacle ni à l’application des autres dispositions du présent article lorsque le fait prévu au premier alinéa est commis en présence d’un mineur, ni à l’application de l’article 227-21 en cas de provocation d’un mineur à le commettre. »

L’enjeu principal, désormais, est que ces parlementaires parviennent à unir leurs efforts afin de maximiser leurs chances de conduire leur initiative transpartisane jusqu’au débat en séance plénière et au vote. C’est ce qu’envisage de faire Samantha Cazebonne, qui nous l’a confirmé lors d’un échange à ce sujet.

Corinne VIGNON signe le manifeste de la FLAC !

Corinne Vignon est députée dans le groupe parlementaire Renaissance. Elle représente la majorité présidentielle en tant que Présidente du groupe d’études “Condition et bien-être des animaux” à l’Assemblée nationale.

Elle est née à Agen et élue députée en Haute Garonne. Dans ces conditions, ce sera difficile pour les taurins de l’accuser d’être complètement déconnectée des cultures du sud de la France !

Elle vient d’accepter de signer le manifeste de la FLAC. Voici le message reçu de sa collaboratrice à l’Assemblée :

Bonjour Monsieur le Président,

Madame VIGNON accuse bonne réception de votre courriel et vous en remercie.

En réponse, elle tenait à vous faire savoir qu’elle souhaitait cosigner votre manifeste.

Bien cordialement,

Maryll VIGNAL,

Collaboratrice de Corinne VIGNON,
Députée de la 3e circonscription de Haute-Garonne

Nous remercions très chaleureusement Corinne Vignon pour son soutien à notre combat.

Liste des personnalités médiatiques signataires du manifeste de la FLAC : cliquer ici.
Liste des personnalités politiques signataires du manifeste de la FLAC : cliquer ici.

Débat sur la corrida avec Thierry Hély sur Radio Notre Dame

Un débat a été organisé par Radio Notre Dame le 12 décembre 2022, avec Thierry Hély, président de la FLAC, face au père Teissier, aumônier des arènes de Nîmes.

Il n’existe malheureusement pas d’archive audio de ce débat. Thierry Hély déplore la présentation tronquée de ses propos sur le site de la radio. Il a évoqué les artistes qui sont sensibles à la morphologie de la corrida.

Et bien évidemment, ses critiques vis à vis de l’Église face à cette barbarie ont été complètement occultées, une fois encore. Contre vents et marées et malgré de très nombreuses sollicitations écrites depuis des décennies, l’Eglise a toujours refusé de se positionner officiellement sur le sujet de la corrida.

Le compte-rendu officiel du débat peut être lu sur le site de la radio en cliquant ici.

La docteur en éthologie Sarah Jeannin évoque sur “Public Sénat” l’opposition de Simone Veil à la corrida !

Sur une chaîne parlementaire, la docteur en éthologie Sarah Jeannin cite Simone Veil qui s’était opposée publiquement à la corrida.

Au lendemain d’une PPL pour l’abolition de la corrida déposée le 20 septembre dernier, rappeler sur “Public Sénat” que Simone Veil, très respectée sur tous les bancs de l’Hémicycle, avait dénoncé cette pratique cruelle est particulièrement important. Le symbole est très fort ! Cette chaîne de télévision très regardée par les parlementaires est là pour que l’on s’en souvienne…

Encore merci, Sarah Jeannin ! 

Albert SCHWEITZER qualifiait la corrida de “spectacle” honteux !

Qualifié par certains comme peut-être le plus grand Humaniste de tous les temps, Albert SCHWEITZER, dans cet enregistrement unique et complètement inédit, déclarait que la corrida était un “spectacle” honteux. Nous devons ce véritable joyau à une militante qui l’avait enregistré et conservé à tout hasard… La découverte de cet enregistrement tombe magnifiquement bien à la veille d’une PPL pour l’abolition de la corrida qui sera débattue le 24 novembre prochain à l’Assemblée nationale. Cette déclaration à partir de 20, 54 mn : cliquer ici. Nous précisons que son petit neveu, Louis SCHWEITZER, soutient la PPL d’Aymeric CARON !  

Dans la mesure où les défenseurs de corridas sanglantes mettent sans arrêt en avant leurs cautions morales et intellectuelles, il est toujours bon de rappeler que la plupart des plus grands Humanistes se sont toujours érigés contre cette pratique cruelle. Il serait temps d’en finir !

https ://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Schweitzer