Dans le cadre général de la lutte contre la violence, la FLAC se positionne contre les violences générées à l’encontre des enfants, des hommes et des animaux dans les arènes (corridas, novilladas…) et lors de réunions privées (écoles de tauromachie, tientas, etc.)
Elle est un outil d’information, de formation, de coordination et d’initiation d’actions fédératives pour faire travailler ensemble les associations de protection animale. Ce moyen est un outil commun des associations pour agir efficacement contre un lobby taurin puissant et organisé.

Des missions contre la cruauté des arènes

La FLAC s’est fixé les missions suivantes :

  • éradiquer toute violence et cruauté due au milieu tauromachique
  • dénoncer l’apprentissage de la cruauté à des enfants et leur accoutumance forcée à la violence dans les écoles taurines
  • dénoncer l’utilisation de fonds publics pour des pratiques cruelles via les clubs taurins et collectivités territoriales
  • abroger l’alinéa 7 de l’article 521-1 du Code Pénal qui tolère les pratiques cruelles
  • faire retirer la corrida de l’Inventaire du Patrimoine culturel immatériel de la France
  • accompagner les collectivités, clubs, associations ou personnes qui désirent quitter le milieu tauromachique pour se reconvertir dans des activités non violentes
  • rassembler les adversaires de la tauromachie pour obtenir l’éradication définitive de toute forme de cruauté générée par la tauromachie
  • favoriser la naissance d’associations locales partageant les mêmes buts.