Voir le courrier sur le site de la FLAC

Communiqué de presse - 18 octobre 2018

On ne soulage pas une souffrance par une autre souffrance

Alors que les associations humanitaires et caritatives prennent leur distance d’avec le monde trouble et violent de la corrida, l’association héraultaise france Adot 34 a pris la décision de cautionner cette sinistre pratique en acceptant un partenariat sulfureux avec le club taurin de Béziers CTPR « El Mundillo ».

Dans le cadre d’une séance publique de maltraitance animale pompeusement rebaptisée « Gala de bienfaisance », la bienfaisance culminera le 2 mai prochain avec les supplices et la mise à mort de 11 pauvres jeunes bovins. Les bénéfices (si bénéfices il y a…), ou du moins une partie, seront normalement reversés à l’association France ADOT 34, qui œuvre dans la collecte de fonds pour le don d’organes et de tissus humains.

La décision de cette association d’apporter ainsi sa caution à la barbarie n’a pas manqué de surprendre. Surtout quand on sait que la fédération nationale à laquelle appartient Adot 34, soit France Adot, est très justement opposée à la corrida  !

Affiche Gala Taurin 2 mai 2015 BéziersIMarie-Claire PAULET, présidente de France ADOT, a fait parvenir à la FLAC un courrier très clair à ce sujet et confirmant la déclaration officielle de cette fédération datant de 2001 : “Nous demandons aux associations affiliées à la fédération de ne pas participer à des corridas (type espagnol) qui provoquent la souffrance d’animaux et logiquement de ne pas accepter, si cela présentait, de fonds provenant de telles manifestations”.

Pourtant, l’association ADOT 34 a décidé de passer outre les consignes de sa fédération. Malgré tout, Henri GELIS, président départemental de ADOT 34, ne semble plus vouloir faire de publicité à ce sujet et a demandé à ce que son association ne figure pas comme partenaire sur les affiches du prochain spectacle d’actes de cruauté et sévices graves sur des taureaux qui se déroulera dans les arènes de Béziers… C’est un peu tard pour œuvrer dans la discrétion. La corrida serait-elle une maladie honteuse ?

Une attitude qui fait polémique, bien loin du sens éthique d’autres associations qui elles ont déjà refusé l’argent issu de cette pratique cruelle : “Laurette Fugain”, “Association des Paralysés de France” (leur lettre jointe), “Association rêves d’enfants”, “Les restos du coeur”, pour n’en citer que quelques unes. En ce qui concerne cette dernière, sa présidente, Véronique Colucci, avait dit la chose suivante : “On ne soulage pas une souffrance par une autre souffrance”. Une déclaration que les dirigeants d’ADOT 34 devraient méditer…

1383879_10201320436185642_858784996_n

Don & Adhésion Dons & Adhésion

Suivez-nous

Suivez la FLAC sur Facebook Suivez la FLAC Europe sur Twitter Suivez la FLAC sur DailyMotion

Cet email a été envoyé à *|EMAIL|*
Cliquez ici pour vous désabonner

F.L.A.C.
BP 49
34300 Agde